Un triangle peut en cacher un autre !

Petits bonnets, on va vous régaler ! Cette semaine recevez nos conseils pour bien porter les soutien-gorge “triangles”, que l’on imagine uniquement dédiés aux poitrines menues ou aux personnalités affirmés. Mais que nenni ! Découvrez-vite notre sélection adaptée à toutes les morphologies, pour un confort et une séduction hors-pair.

Sans armatures et légers à porter, les modèles aux bretelles les plus fines sont préconisés pour les bonnets A et B. Les ravissants et originaux modèles de la marque D.sinvolte, à l’histoire particulière raviront vos yeux ainsi que ceux de votre partenaire. Laura, la créatrice de la marque, a en effet perdu deux bonnets suite à ses grossesses. Ne trouvant pas des sous-vêtements adaptée à son nouveau corps, elle a créé sa propre lingerie, pour notre plus grand plaisir. (modèles Charnelle et Impertinente).

Soutien-gorge Envoûtante

Les poitrines menues appréciant les matières rares et les designs dentelés trouveront à coup sûr leur bonheur au travers du regard que Manon, créatrice de la marque Eternel Ephémère, porte sur la lingerie. Ses modèles aux noms délicieusement grecs comme Amathée ou encore Elaia, avec ses couleurs douces et crémeuses, sont des valeurs sûres et un investissement durable. Le galbe offert à votre poitrine sera naturel et sexy, et vous pourrez vous permettre les décolletés les plus plongeants en toute liberté ! 

Soutien-gorge Amathée en dentelle

Pour les poitrines plus opulentes,ayant des envies de légèreté et prêtes à s’assumer, tout se joue au niveau des bretelles. Logique élémentaire : un fin maintien soutenant une masse relativement importante cisaillera à coup sûr l’épaule, rendant le port du soutien-gorge inconfortable, voire douloureux. Une bretelle plus large favorisera une meilleure répartition du poids de la poitrine, entraînant un soutien plus agréable et surtout, plus efficace. Notre marque MRMISS propose également des modèles triangles dits “bralettes” avec un dos croisé, type “nageur”, et répartissant au mieux le poids le la poitrine, en droite ligne des soutien-gorge de sport. (Annie 2) La basque plus large de ce type de modèle apporte confort, maintien mais surtout légèreté. 

Camille Roucher Paris propose son modèle DNA (réalisé sur-mesure) en dentelle noire jusqu’au 90C, et BomBom propose le ravissant triangle “Passion”, aussi rouge que son nom l’indique, avec une armature discrète et confortable, assurant un maintien tout au long de la journée et disponible jusqu’au XL ! 

Soutien-gorge Passion

En bref, vous l’aurez compris, le triangle est là pour laisser la poitrine s’exprimer pleinement, dans tout son naturel et sa beauté. Soyez seulement attentives à sa capacité à soutenir vos jolis fruits, pour éviter des douleurs dues à des bretelles peu adaptées.

Soutien-gorge Lena en coton bio

Une dernière chose : il a été médicalement prouvé qu’emprisonner les seins en les forçant à être maintenus trop fortement en permanence n’était pas une bonne chose. Comprimer la poitrine empêche une circulation normale de la lymphe, par exemple, et peut créer également de la mastose. Passer aux triangles permet de libérer un peu la zone de l’aisselle et de faire travailler son “soutien-gorge naturel”, mis au repos par le port de lingerie peu adaptée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *