Miley Cyrus, féminisme et latex

Destiny Hope Cyrus, aka Miley, a bien grandi depuis Hannah Montana ! La jeune femme de 26 ans (oui, déjà ! ), se positionne depuis quelques années déjà en féministe, dans le sillage de la reine de la Pop Beyoncé. Et, depuis quelques années déjà, elle choque de manière régulière l’Amérique puritaine par ses clips osés (Wrecking Ball, pour ne citer que celui-là), ses tenues ultra-sexy et ses paroles que l’on pourrait qualifier de vulgaires. 

Miley Cyrus incarna de 2006 à 2011 Hannah Montana.

Il y a quelques années déjà, la pop-star évoquait déjà la reprise de pouvoir sur son corps, la puissance du désir féminin, annihilé depuis trop longtemps, et revendiquait  son droit à disposer de son corps. Puis elle a connu plusieurs phases, renouant avec la culture country notamment, pour mieux revenir à la Pop et… son petit côté trash. Mais il faut avouer que son dernier clip a frappé très fort sur la scène musicale. 

Miley Cyrus lors d’un de ses concerts, en 2014/

Dans cet opus, où on peut apercevoir notamment la mère de Miley, Tish, mais aussi une multitude d’autres protagonistes. Parmi eux, une grande majorité de physiques hors-normes. De cette manière Miley Cyrus milite pour les droits des femmes, mais aussi ceux des personnes LGBTQ+. En montrant des physiques atypiques, mais aussi des préférences sexuelles sortant de la norme, la chanteuse prône son droit à vivre et cultiver sa différence, slogans à l’appui. “I’m free”, entre autres, ce qui fait référence aux paroles “Don’t fuck with my freedom”. Mais, si s’afficher vêtue d’une combinaison en latex rouge permet de revendiquer sa liberté, est-ce véritablement du féminisme prôné dans ce clip? Si la cause est noble (montrer une femme en train d’allaiter et une petite fille déguisée en héroïne sont des images puissantes), l’ultra-sexualisation à laquelle a l’habitude de se prêter la jeune star peut tout de même décrédibiliser un peu son engagement. Un peu comme Kim Kardashian qui encourage le “Body positive” tout en faisant la promotion de sa lingerie gainante…