Ce n’est qu’un au-revoir đŸŒč

5 ANS DÉJÀ.

 5 ans que ma quĂȘte sur l’identitĂ© fĂ©minine m’a menĂ©e vers le continent noir de l’entreprenariat. 
[ = se dit d’un continent inconnu. Â« La femme, ce continent noir… Â» Freud]  

5 annĂ©es de ma vie consacrĂ©es Ă  rechercher comment entamer le dialogue avec d’autres femmes, les muses, mes muses, les inviter Ă  se regarder dans le miroir, Ă  se re-lier Ă  leur fĂ©minitĂ©, Ă  se sentir fiĂšres et libres d’ĂȘtre des femmes – aussi dĂ©sirantes que dĂ©sirĂ©es.

Vous connaissez l’histoire. Ca a commencĂ© par un blog, puis un eshop de lingerie multi-marque. Sur ce chemin, j’ai rencontrĂ© une autre pĂ©lerine : GeneviĂšve, obsĂ©dĂ©e par la reprĂ©sentation du corps fĂ©minin. On a poursuivi l’exploration ensemble avec le service que vous connaissez aujourd’hui : un sĂ©lection surprise de lingerie Ă  essayer chez vous.

On a rĂ©ussi. Vous ĂȘtes plus de 2500 en un an Ă  nous avoir confiĂ© votre shopping, plus de 30 000 Ă  nous suivre. Le jour oĂč MĂ©lanie nous a Ă©crit que”pour la premiĂšre fois de ma vie je me suis regardĂ©e autrement”,  je me suis dit que mĂȘme si tout devait s’arrĂȘter, je ne regretterai jamais rien. 

Seulement, aujourd’hui on se retrouve devant une montagne Ă  escalader. Pour vous sĂ©lectionner la lingerie la plus adaptĂ©e Ă  vos goĂ»ts et votre morphologie, il faut d’abord aller la dĂ©nicher et la stocker. Sur tous les styles, toutes les tailles, toutes les morphologies. Les hauts, comme les bas. Notre caverne d’alibaba coĂ»te cher. Pour gĂ©rer l’augmentation de volume, nous avons Ă©galement besoin de dĂ©velopper la plateforme technique pour automatiser tout ce qui peut ĂȘtre industrialisĂ©, et concentrer l’effort humain sur le lien Ă©motionnel. Total : 600 000 euros de levĂ©e de fonds Ă  gravir. Les investisseurs professionnels attendent encore des preuves, en attendant nous utilisons nos mains, nos pieds et surtout notre coeur.

Mais nous aussi nous sommes des #bastagirls. On a consacrĂ© jusqu’ici plusieurs annĂ©es, toute notre Ă©nergie, toutes nos Ă©conomies, parfois un peu notre santĂ© mais nous voulons garder intacts notre enthousiasme et nos rĂȘves. Alors on va prendre un autre chemin.  C’est dĂ©cidĂ©, Miroir de Muses c’est fini. On ferme. #bastamoment.

VoilĂ , on est libres, on est fiĂšres, et surtout, on est reconnaissantes. Reconnaissantes envers tous ceux qui ont rendu cette belle aventure possible : vous bien sĂ»r,  nos  investisseurs bienveillants, nos marques favorites, nos partenaires engagĂ©s, et tout ceux qui ont fait partie de l’Ă©quipe, pour quelques mois ou quelques annĂ©es.

Maintenant on peut tout recommencer Ă  zĂ©ro, avec vous. On poursuit le chemin sur les rĂ©seaux sociaux. Vous nous suivez ? C’est par ici (facebook) et par lĂ  (instagram) . On a besoin de vous pour continuer la rĂ©volution des #bastagirls.

Merci. Merci encore pour toute votre confiance, votre soutien, et pour vos mots doux. Ca compte vraiment beaucoup pour nous. 

Je vous embrasse,

Margot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *